Claire Chazal: "j’ai toujours senti que j’occupais une place enviable" chez TF1

Les pauses estivales arrivent et comme chaque année Claire Chazal va laisser sa place de présentatrice des journaux du week-end de TF1 à son joker, Anne-Claire Coudray. En cette fin de saison, la journaliste s’est confiée dans les colonnes de Télé-Loisirs.

« Depuis 22 ans que j’exerce ce métier sur TF1, j’ai toujours senti que j’occupais une place enviable, enviée, qui pouvait être remise en cause à tout instant », affirme Claire Chazal qui semble ne pas être maître de son « destin ». Elle rappelle la place importante des chiffres d’audiences qu’elle doit réaliser en priorité : « J’ai des patrons et des téléspectateurs. Ils décideront avant moi. ».

Il  y a plus d’un an, Claire Chazal voyait Laurence Ferrari quitter la place des journaux de TF1 en semaine. Cette dernière a été remplacé par une tête déjà connu de la rédaction de la Une, Gilles Bouleau. En effet, avant d’être présentateur des journaux, Gilles Bouleau était notamment reporter et envoyé spécial pour la chaîne. « Il a repris les manettes. Il a su stabiliser les choses, psychologiquement parlant. La rédaction a retrouvé son assurance et sa sérénité. Et l’audience est repartie à la hausse. », pense-t-elle sur l’arrivée du présentateur dans les journaux en mai 2012.

Elle revient également sur son concurrent premier, Laurent Delahousse sur France2. Malgré qu’ils ne peuvent pas se regarder, Claire Chazal trouve qu’il est « très bon ». « Laurent me parait beaucoup plus adapté aux formats de France Télévisions, qui offrent des temps de plateaux plus longs. Chez nous, sans doute aurait-il été un peu frustré. », rajoute-t-elle.

×