Après l'avoir annulé, l'Autorité de la concurrence (ré)autorise le rachat de D8 et D17 par Canal+

En décembre juste avant Noël, le Conseil d'État a annulé le rachat des anciennes chaines Direct8 (devenue D8) et DirectStar (devenue D17) par le Groupe Canal+. Le Conseil avait estimé que l'Autorité de la concurence avait fait une erreur pour le rachat des deux antennes et que la transaction prendrait fin pour le 1er juillet prochain.

Si TF1 et M6 avaient saisis le Conseil face à Canal + qui à leurs yeux prenait trop de poids, la chaine cryptée a de nouveau fait une demande à l'Autorité de la concurrence en début d'année qui vient de rendre son verdict. L'Autorité vient d'annoncer en ce mercredi que le rachat de D8, D17, Direct Productions, Direct Digital et Bolloré Intermédia par Canal+ était de nouveau autorisé.

"Les engagements pris par GCP et Vivendi sont identiques à ceux pris lors de la précédente autorisation de 2012, à l'exception de celui portant sur l'acquisition des droits des films français, qui est renforcé", précise-t-elle dans un communiqué.

image © D8 / Canal+

×