Menaces sur les magazines info de France 2

Le plan d'économies se poursuit chez France Télévisions avec cette fois-ci les magazines info dans le viseur

Envoye special interdit de rediffusion par lactalis france 2 va faire appel

Dans sa quête d'économies, France Télévisions propose plusieurs projets depuis quelques semaines, plus impopulaires les uns que les autres.

Cette fois-ci, c'est au tour de la soirée info du jeudi soir d'être mise à mal avec la réduction probable de "Complément d'Enquete" et "Envoyé Spécial" dans le but de réduire le nombre de préparations d'émissions et donc les rédactions de 80 à 90% de ses effectifs, selon La Lettre de l'Audiovisuel.

La nouvelle n'aurait pas été annoncée aux employés, qui l'auraient appris au cours d'une fuite, découvrant au passage la possible suppression d'une trentaine de CDD qui ne seraient pas renouvelés en juin prochain, laissant une rédaction fantôme de cinq CDI sur "Envoyé Spécial" et trois CDI sur "Complément d'Enquête".

La Direction de France Télévisions à indiqué qu'il s'agissait de pistes de travail et qu'elle souhaitait néanmoins conserver les formats concernés par ce plan de coupes budgétaires.

Les journalites ont quant à eux présenter une lettre ouverte à Delphine Ernotte et la Société Des Journalites se réunira cet après-midi afin d'étudier la manière de soutenir ces rédactions.

France2