Thierry Roland & Jean-Luc Delarue: Ils nous ont quitté en 2012

Publié le 31 Décembre 2013

L'année 2012 s'achève ce soir. Parmis les évènements qui ont marqué la télé en 2012 ont peut parlé des Jeux Olympiques de Londres, Les élections présidnetiells françaises et américaines, L'euro 2012 (football) ou encore le record du monde de Félix Baumgartner. Mais hélas, il y a eu des disparitions qui nous ont tous marqué.

Thierry Roland

Le célèbre jouraliste sportif, Thierry Roland est décédé. Il devait commenter l'Euro 2012 qui se déroulait en Ukraine avec son ami Jean-Michel Larqué, jusqu'au moment où Thierry Roland annonce qu'il ne peut assurer aucun match faute de santé. Le 16 juin 2012 (soit une semaine plus tard) , il meurt vers trois heures du matin, à l'âge de 74 ans, des suites d'un accident vasculaire cérébral. De nombreuses personnalités du football et du journalisme lui ont rendu hommage. Jean-Michel Larqué parle du fait que Thierry Roland aurait dû commenter l'Euro 2012 à ses côtés, mais qu'il a renoncé à la dernière minute, devant se faire opérer pour un calcul biliaire : « Il se faisait une telle joie de reformer le tandem. Il est parti sans ça. Le plus terrible c'est que sa dernière joie j'aurais pu la lui procurer ». Le jour de sa mort, RTL organise une émission spéciale.Ses obsèques sont célébrées le 21 juin 2012 en l'église Sainte-Clotilde, dans le 7e arrondissement de Paris, puis il est inhumé au cimetière de Passy, dans le 16e arrondissement de Paris.

Jean-Luc Delarue

On l'aimait tous et lui il nous aimait. Il s'intéressé plus aux autres qu'a lui même. Lors de sa mort le 23 décembre, le Paysage Audiovisuel Français pleurait. Il s'agit de jean-Luc Delarue. Le 23 août 2012, Jean-Luc Delarue, hospitalisé depuis quelque temps en raison de l'aggravation de son état de santé à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, meurt des suites d'un cancer de l'estomac et du péritoine. Il avait annoncé qu'il souffrait d'un cancer le 2 décembre 2011, lors d'une conférence de presse organisée au siège de France Télévisions, avant qu'un paparazzi, en possession de son dossier médical, ne révèle l'information. Sa dernière apparition publique remontait à la Fashion Week, en janvier 2012, où il apparaissait affaibli, aux côtés de sa compagne.

Il a été, un mois avant sa mort (le 22 juillet 2012), victime d'un canular, débuté sur le réseau social Twitter, annonçant sa mort. Peu de temps après sa mort, son père déclare dans la presse qu'il n'a pas pu assister à l'inhumation de son fils enterré dans un carré musulman et converti à l'Islam. Sa femme dément cela et précise que Jean-Luc Delarue est inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Le 24 septembre, l’AFP annonce qu’il est enterré au cimetière parisien de la ville de Thiais (Val-de-Marne). Sa sépulture est située dans une division du cimetière où sont regroupés des caveaux de familles musulmanes.

Son testament dans lequel il lègue ses biens immobiliers et les pièces majeures de sa collection d’art à son épouse Anissa Khelifi, le reste (notamment sa société Réservoir Prod dont la valeur est difficilement estimable suite à la mort de son fondateur alors que les deux héritiers doivent bénéficier de la moitié des biens, estimés à une trentaine de millions d’euros) à son fils Jean Delarue-Bost, stipulant expressément que son ex-compagne et mère de Jean, Élisabeth Bost « n’aura ni l’administration légale ni la jouissance des biens qu’il recueillerait dans ma succession, lesquels seront administrés, jusqu’à la majorité ou l’émancipation de Jean, par Arnaud Gachy » entraîne une guerre de succession car Elisabeth Bost a toujours, par définition, l’autorité parentale sur son enfant. Cette succession est compliquée par la demande en reconnaissance de paternité de Jean-Luc Delarue faite par une négociatrice dans un cabinet immobilier parisien pour sa petite fille prénommée Chelsea, fruit d'une relation qui aurait eu cours il y a treize ans.

crédit image: Thierry Jaspart/ andalltha (flickr) et Jessica Genetel

×