"Zone Interdite" provoque la colère des fans de metal

Le 24 juillet, Zone Interdite de Wendy Bouchard sur M6 consacré sa soirée sur les cohabitations entre touristes et habitants. A ce, les équipes de tournages se sont rendues à Clisson en Loire-Atlantique, où s’était organisé le festival de metal « Hellfest ». Un évènement qui avait provoqué la colère des habitants de cette commune de l’ouest de l’Hexagone, à cause des musiques qui était jugées trop fortes. Après les habitants, se sont les fans de metal qui sont en colère, cette fois-ci contre M6.

Ces derniers reprochent à la chaîne d’être restée sur une touche négative en les figurant dans le reportage. "Des hordes de zombies gothiques débarquent sur la ville". "Pendant 4 jours, plus de 100.000 visiteurs aux looks parfois effrayants débarquent à Clisson. La petite cité se métamorphose en décor de film d'horreur", a-t-il était dit au début du reportage par Zone Interdite. Indigner par cette manière de les présenter, les fans de metal ont décidé de lancer une pétition sur internet adressée à Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et à Nicolas de Tavernost, le patron de M6.

Dans la pétition où ils ont publié une lettre ouverte, les fans dénoncent une "grande cruauté" envers Zone Interdite. Ils écrivent aussi : "Drogués, alcooliques, irrespectueux, voleurs, sales, satanistes, voilà une mince partie des termes désignant les festivaliers. Est-il normal que des 'journalistes' émettent de tels propos ? Non". En demandant des excuses publiques au près de la chaîne, ils expliquent que "ce reportage fait preuve de diffamation envers un festival et ses milliers / centaines de milliers de festivaliers ».

.

image: © - M6

×