Maïtena Biraben répond au "mépris" de Charline Vanhoenacker

L'animatrice du "Grand Journal" était l'invitée de "L'instant M" sur France Inter.

Round 2, c'est au tour de Maïtena Biraben de répondre aux propos de Charline Vanhoenacker, très virulente depuis la rentrée sur le nouvel access prime-time de Canal+ ainsi que sur le nouveau patron de la chaîne cryptée Vincent Bolloré. Charline Vanhoenacker, l'humoriste du 7/9 de France Inter, n'avait pas hésité à qualifier l'animatrice du Grand Journal de "domestique" de Vincent Bolloré. 

Un mot qui n'a pas été au goût de la présentatrice du "Grand Journal" qui a souhaité lui répondre : "J'ai grandi face au mépris et aux donneurs de leçons. Je voulais venir ici, avec vous, à France Inter, parce que vous bossez bien mais aussi parce que c'est ici qu'il y a eu la plus grande expression du mépris. Quand Charline Vanhoenacker a parlé de 'domestique', c'est la plus grande expression de mépris. Je parle pour tous les salariés de Canal et de iTélé : que faut-il faire pour ne pas essuyer votre mépris ? Il faut démissionner ? Nous ne le ferons pas !".

Monsieur Médias vous propose de revoir cet extrait.

En tout cas la chaîne cryptée n'aura pas droit à une petite pause médiatique.

VD

Valentin Dreumont sur

Canal+ LGJ

×