Canal+ : Changement d'équipe pour "Le Grand Journal"

http://i.f1g.fr/media/ext/805x453_crop/www.lefigaro.fr/medias/2014/11/29/PHOb9152c62-77c7-11e4-85fe-7dce7f6ff06d-805x453.jpg

L'émission d'access prime-time de Canal+ va profondément changer et entraîne de nombreux départs au sein des équipes.

Il ne fait pas bon travailler au "Grand Journal". C'est le site Pure Médias qui révèle l'ambiance "lourde", décrite par plusieurs membres de la rédaction du talk-show de Canal+, qui règne actuellement dans les locaux de l'émission. Confrontée à une forte érosion de ses audiences, la production du "Grand Journal" travaille sur une nouvelle formule pour la rentrée, axée sur l'information, l'investigation et l'enquête. Une nouvelle ligne éditoriale inspirée par la rubrique du journal de France 2, "L'oeil du 20 heures".

Si ces changements vont d'abord entraîner un plateau remanié et plus de reportages à l'antenne, la conséquence pour les équipes est importante. En effet, près de 20 départs ont été annoncés ces derniers jours aux membres de la rédaction. Tous les postes sont touchés : journalistes, fichistes, programmateurs, documentalistes... Renaud Le Van Kim, producteur de l'émission, se défend : "La plupart des personnes concernées sont en contrat de saison, qui se termine en juin". Il en profite pour évoquer la nouvelle formule en préparation : "On travaille à un nouveau projet à la rentrée, avec plus d'infos et de show".

Deux chroniqueurs passent à la trappe

Et si de nombreuses personnes "de l'ombre" sont contraintes de quitter "Le Grand Journal", la plupart des chroniqueurs de cette saison ont également été remerciés. Outre Jean-Michel Apathie et Natacha Polony, la chroniqueuse culture Mathilde Serrell et l'humoriste Sébastien Thoen ne seront pas de retour la saison prochaine.

La miss météo Alison Wheeler devrait elle continuer le job... à moins que la production ne trouve mieux ! En effet, sans être prévenue, elle a découvert que la production organisait des castings pour recruter une nouvelle miss météo. Côté politique, Laurence Ferrari serait toujours une option envisagée, mais en simple intervieweuse et non en co-animation avec Antoine de Caunes.

Canal+ Le Grand Journal

×